> English

Fabrication et mise en œuvre des produits de terre cuite

CTMNC / Terre cuite   >   Fabrication et mise en œuvre des produits de terre cuite

Les procédés de fabrication des tuiles et des briques et autres produits de construction en terre cuite sont sensiblement les mêmes.

Extraction de la terre

Les matières premières nécessaires à la fabrication des produits terre cuite sont des argiles, roches sédimentaires formées à partir de la décomposition de roches anciennes. L’argile est extraite dans des carrières, puis transportée par voie routière vers les usines.

La préparation

Les argiles sont déposées dans des trémies. Pour obtenir la qualité souhaitée, elles peuvent être mélangées avec du sable, de la sciure de bois ou certains résidus de l’industrie papetière.

La préparation comprend deux opérations principales :
- broyage et malaxage pour homogénéiser le mélange argileux et de lui conférer la plasticité nécessaire au moulage.
- dosage et mélange qui s'effectuent dans des machines constituées de réservoirs contenant les divers ingrédients. Ils alimentent régulièrement - et dans les proportions requises - un ou plusieurs mélangeurs qui assurent la mixture homogène de la pâte.

Enfin, pour que l’argile soit de qualité optimale, elle sera stockée quelque temps dans un lieu humide appelé « Cave à terre ».

Façonnage

L’extrusion est un procédé qui consiste à pousser le mélange argileux à travers une filière de géométrie donnée à l'aide d'une vis sans fin.

A la sortie de l’extrudeuse, les pièces sont découpées transversalement avec un fil pour les briques. Pour les tuiles et certains carreaux, une préforme est d'abord obtenue par extrusion appelée « galette ». Cette préforme acquiert sa forme finale dans une presse avec des moules en plâtre, en caoutchouc ou en acier selon le produit.

Séchage

Le séchage a pour but d'éliminer la presque totalité de l'eau qui a permis le façonnage. A la sortie de la filière, les produits sont entreposés sur des wagonnets composés de claies métalliques afin de sécher pendant 6 à 78 heures. La mise au point du programme de séchage est une opération délicate car elle doit être adaptée aux matières premières, à la forme du produit et aux types de séchoir. La consommation énergétique est faible. De plus, l’air chaud venant de la zone de refroidissement d’un four tunnel peut être récupéré et utilisé dans le séchoir. On limite ainsi la consommation énergétique.

Au sortir des séchoirs, les produits sont dépilés, contrôlés et de nouveaux empilés sur des wagons du four.

Cuisson

La cuisson se fait en trois phases : le préchauffage, la cuisson proprement dite, le refroidissement. Un cycle de cuisson dure de 12 à 48h. La cuisson des tuiles et des briques nécessite une température du four de 900°C à 1200°C.

Le matériau a atteint alors ses propriétés de résistance mécanique, porosité, résistance au gel, absorption d’eau, …

Les fours les plus utilisés sont les fours tunnels. Ils permettent une production en continu. Leur longueur varie de 50 à 210 m et leur largeur d’1 à 10 m.

Des fours intermittents sont réservés à des productions de petite série où le cycle de cuisson est adapté aux types de produits traités.

Le combustible le plus utilisé est désormais le gaz naturel, source énergétique très peu polluante ; celui-ci représente de l’ordre de 96% de la consommation énergétique totale.

Conditionnement

Les produits sortis du four après refroidissement sont palettisés, cerclés, houssés et chargés sur camions ou mis sur le parc de stockage. Des robots sont utilisés pour ces manutentions intermédiaires.

Les produits qui, pour des raisons d’imperfections, ne peuvent être commercialisés sont recyclés pour le remblaiement des carrières ou la réfection des chemins de carrière. Ainsi, on ne génère pas de déchets de production.

Le laboratoire de contrôle

A tous les stades de fabrication, de nombreux contrôles sont effectués pour veiller à la régularité de la qualité des mélanges et des process :

Les matières premières argileuses sont contrôlées lors de la constitution des stocks (granulométrie, teneur en carbonate, humidité, …).

Des tests précis sont effectués sur les produits finis pour vérifier la conformité aux normes, aux référentiels de marque de qualité (NF, CSTBat) et aux Avis Techniques.

Tous les produits de construction sont soumis aux exigences du marquage CE.

 


 

Téléchargez nos guides :

- Guide pratique Brique de terre cuite

Guide de mise en oeuvre de Conduit de fumée en boisseaux de terre cuite (2014).

Mise en œuvre des tuiles
Applications de la brique de structure
Applications de la brique apparente
Mise en oeuvre des briques à joints minces et application de l'enduit
Règles professionnelles pour la pose des tuiles à faible pente