> English

L’industrie française des Roches Ornementales et de Construction

CTMNC / Pierre naturelle   >   Données clés du secteur  >   L’industrie française des Roches Ornementales et de Construction

L'industrie française des Roches Ornementales et de Construction

Ce secteur regroupe un peu plus de 800 entreprises spécialisées dans l'extraction et la transformation de pierres naturelles destinées à la construction et à l'art funéraire.

Les principaux marchés du secteur Roches Ornementales et de Construction sont :

-  le Bâtiment (44 % du CA 2012 de la branche)
-  le Funéraire (37 %)
-  la Voirie (9 %).

L'industrie française ROC a extrait en 2012, notamment :

-  près de 458.000 m3 de produits bruts,
-  1,5 millions de m2 de tranches,
-  30.000 tonnes de pavés,
-  326.000 m2 de bordures et de dalles,
-  l'équivalent de 148 millions d'euros de monuments funéraires.

En 2012, le secteur employait près de 6.100 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 623 millions d'euros. 80 % des entreprises comptent moins de 10 salariés et 1 % à peine plus de 50.

Les principaux bassins de production sont :

- pour les calcaires : l'Aquitaine, la Bourgogne, le Languedoc-Roussillon, le Poitou-Charentes et la Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec 83 % des blocs produits,

- pour les granits : le Tarn et la Bretagne avec 85 % des blocs bruts,

- pour les grès : l’Alsace,

- pour les ardoises : les Pays-de-la-Loire et plus particulièrement la région d’Angers.

Le secteur, qui se situe à peu près au 12ème rang mondial, exporte pour environ 77 millions d’euros, dont 25 M d'euros pour les produits bruts. Les importations représentent elles près de 403 M d'euros pour les produits finis et 81 M d'euros pour les produits bruts.

 

En savoir plus :

Téléchargez le Mémento sur l'industrie française des roches ornementales et de construction (PDF).

Rapport final BRGM/RP-62417-FR d'octobre 2014,
auteur : D. Dessandier (BRGM), avec la collaboration de J. Benharrous (SNROC), F. Michel et D. Pallix (CTMNC).